Yggdrasill, axe de l’univers mythologique viking

Le monde des Vikings s’organise autour d’un arbre : Yggdrasill. Sur cet arbre s’entremêlent le monde des dieux, le monde des vivants et le monde des morts.

peinture yggdrasill

Yggdrasill constitue l’axe vertical autour duquel s’organise tout le monde spirituel nordique : c’est « l’idéogramme de la mythologie nordique » (Mircea Eliade, Le chamanisme et les techniques archaïques de l’extase, Paris, Payot, 3e éd. 1974). Patrick Guelpa propose de représenter le cosmos scandinave comme suit (Dieux et mythes nordiques, Villeneuve d’Asq, Presses Universitaires du Septentrion, 2009, p. 49) :

yggdrasill schéma

Yggdrasill est un arbre fabuleux, aux proportions extraordinaires, une frêne, ou un if ou encore un chêne, car ses feuilles ne tombent jamais. Son culte s’inscrit dans la continuité des cultes germaniques rendus aux arbres et aux forces de la nature.

Ce grand arbre possèdent trois racines qui relient le monde des morts, le monde des vivants et le monde des vivants, respectivement nommés Hel, Miðgarðr et Ásgarðr.

Son nom, Yggdrasill, a plusieurs explications :

  • Yggr est l’un des noms du dieu Odin et signifie « redoutable »
  • Drasill/Drösull désigne le cheval

Yggdrasill serait donc un « arbre redoutable », auquel Odin s’est pendu pour acquérir la connaissance des runes. Mais il pourrait également être le palefroi du dieu. Ce qui nous mène à une autre interprétation possible : le cheval étant la créature divine chargée de conduire les morts dans leur nouvelle demeure, Yggdrasill peut être une image de la poutre plantée au centre de la maison du chamane. En effet, le chamane doit grimper par l’esprit cette poutre pour pouvoir circuler entre les différents mondes.

arbre fabuleux

Yggdrasill est la condition de toute vie, de toute connaissance et de toute destinée :

  • lors des Ragnarök (quand se consomment les destins des puissances suprêmes, donc la fin du monde), il tremble mais ne s’effondre pas. C’est à ses pieds que le couple survivant engendrera une nouvelle humanité
  • c’est aussi là que vit le géant Mímir (« mémoire »), qui détient tous les secrets de l’univers
  • les trois Nornes qui décident du destin de chaque homme et de chaque femme résident près d’une source qui coule entre ses racines.

Pour aller plus loin :